Passer à la recherche
background

Des distributeurs de protections menstruelles dans les écoles, une solution à la précarité menstruelle ?

On n'est pas des pigeons !

1 min

| Publié le 03/11/22 |

Disponible jusqu'au 04/11/2042

Marion Jaumotte parle de la précarité menstruelle. Selon une étude de Caritas, 12% des filles entre 12 et 25 ans n'ont pas les moyens de se payer ces protections. Cela revient à 12€/mois. Au sein même des établissements scolaires, les distributeurs de tampons et serviettes font leur apparition. A Gosselies, à Bruxelles, et du côté germanophone de Belgique. Ni la Ministre de l'Education, Carole Désir, ni Bénédicte Linard, Ministre de l'Enfance, des Droits des femmes, de la Santé à la Fédération Wallonie-Bruxelles n'ont souhaité faire de commentaires.