Passer à la recherche
background

La Première

-

Culture

De la littérature belge avec "Quand les gens dorment" d'Ariane Le Fort

Entrez sans frapper

5 min

| Publié le 16/06/22 |

Disponible jusqu'au 17/06/2042

Le "Boing Boum Tchak" de Sébastien Ministru : De la littérature belge avec "Quand les gens dorment" d'Ariane Le Fort (ONLIT Éditions). Souvent elle le retrouvait endormi dans son lit. Quelle que soit l’heure. Un lit pour une personne et demie, installé dans le coin de la pièce qui servait à tout. Couché nu ou à peine vêtu. Et quand elle est entrée elle l’a de nouveau trouvé comme ça, habillé de son seul caleçon, étendu sur le côté, bras croisés sur la poitrine, tranquille comme s’il était mort, dans un état d’apaisement qui donnait envie d’être à sa place. Ariane Le Fort explore, avec précision et ironie, les ressorts du désir amoureux, dont la force et la pérennité ne dépendent parfois que d’une brûlure sur un tapis. Lauréate du prix Rossel pour Beau-fils en 2003, elle est l’auteure de huit romans, pour la plupart publiés au Seuil.