Passer à la recherche
image podcast

La Première

-

Histoire

Crises alimentaires à Lille et à Mons (Xve)

Un Jour dans l'Histoire

33 min

| Publié le 17/11/22 |

Disponible jusqu'au 16/11/2023

Nous sommes en 1438, au cœur de l’automne du Moyen Âge. Sur la plupart des régions de l’Europe, voici qu’une violente famine s’abat. Elle plonge le peuple dans la plus grande des détresses. Un chroniqueur de l’époque écrit : « le blé était alors si cher que les pauvres gens mourraient de faim, gisant à même le sol sur le bord des routes ou confluant vers les villes en quête désespérée d’un morceau de pain. Craignant de voir des épidémies se propager, les autorités des villes expulsèrent ces foules de mendiants, pour les confiner dans des campements de fortune établis hors des enceintes ». Sombre, sombre tableau d’un phénomène tragique et bien connu à cette période. Qu’est-ce qu’une famine à la fin du Moyen Âge ? Le « pauvre peuple » est-il abandonné à son triste sort ? Quelles sont les solutions mises au point par les différentes autorités ? Quels sont les gagnants et les perdants ? Il y a-t-il des profiteurs de malheur ? C’est ce que nous allons tenter de comprendre… Invité : Nicolas Barla, chercheur et docteur en Histoire médiévale à l’Université Libre de Bruxelles. Auteur de « Pour la nécessité du pauvre peuple. La gestion des crises alimentaires à Lille et à Mons au XVe siècle »,paru dans les Mémoires de l’Académie Royale de Belgique.