Passer à la recherche
background

Maroc - Espagne

La séance de tirs au but en intégralité

8 min

| Publié le 06/12/22 |

Disponible jusqu'au 06/12/2023

Historique ! Le Maroc s’est qualifié pour les quarts de finale de la Coupe du monde pour la première fois de son histoire mardi au bout d’une séance de tirs au but catastrophique pour l’Espagne. Héroïques, les Lions de l’Atlas ont résisté pendant 120 minutes face à une domination espagnole asphyxiante (77% de possession de balle). Quasiment imperméables depuis le début du tournoi (1 but encaissé), les Marocains n’ont concédé qu’une seule frappe cadrée à leur adversaire, confirmant ainsi leur rigueur défensive exceptionnelle. Portés par un Sofyan Amrabat des grands jours, tout aussi efficace défensivement qu’offensivement, et par les dribbles chaloupés de Sofiane Boufal, les Lions de l’Atlas sont parvenus à se créer plusieurs opportunités en contre. Walid Cheddira a ainsi gaspillé le but du hold-up à la 95e minute tandis que la plus grosse opportunité espagnole est tombée à la 123e minute de jeu avec une frappe de Pablo Sarabia sur le poteau. Incapables de marquer, les deux équipes ont donc dû se départager aux tirs au but. Un exercice dans lequel les Lions de l’Atlas se sont montrés beaucoup plus habiles que leurs adversaires. Véritable héros de tout un pays, le gardien Yassine Bounou a neutralisé deux des trois penalties espagnols (Sarabia a frappé sur le poteau) et permis aux siens de s’imposer 3-0 dans cette séance conclue par la 'Panenka' d’Achraf Hakimi. Le Maroc – qui comptait un 1/8e de finale en 1986 comme meilleur résultat – devient le 4e pays africain à se qualifier pour les quarts de finale d’une Coupe du monde après le Cameroun en 1990, le Sénegal en 2002 et le Ghana en 2010. Au prochain tour, le Maroc affrontera le vainqueur du duel entre le Portugal et la Suisse.