Passer à la recherche
background

Commises d'office

01 - Tu n'as toujours pas compris ?

9 min

| Publié le 22/11/21 |

Disponible jusqu'au 31/12/2030

Alors que Laura défend une jeune cliente victime d'un accident de la route au tribunal de police, Lucie enchaîne les auditions de mineurs en détention préventive. Alisson sort d'une perma-nence Salduz (intervention d'urgence) et se renseigne auprès d'une collègue au sujet d'une perquisition de grande ampleur. Lucie, Alisson et Laura sont 3 jeunes avocates bruxelloises, à l'aube de leur carrière. Toutes trois ont à cœur de conti-nuer à pratiquer la justice pro deo, par conviction personnelle. Même si ce n'est pas toujours facile de ne pas choisir les clients qu'elles défendent, que ça rapporte peu et que ça prend beaucoup de temps, c'est un choix qu'elles ont fait et qu'elles assument pleinement. Chaque jour est un nouveau défi. Lucie s'est spécialisée en droit de la jeunesse tandis que Laura et Alisson s'occupent essentiellement d'affaires pé-nales et familiales. Alisson gère du mieux qu'elle peut sa vie professionnelle et de jeune maman, Laura est avocate le jour et musicienne de nuit, et Lucie s'investit beaucoup dans la défense des mineurs et leurs conditions de détention.Dans "Commises d'Office", les trois avocates nous emmènent dans leur cabinet, où elles s'entretiennent avec leurs clients, d'audition en audition et dans les tribunaux et salles d'audience du Palais de Justice. La caméra les accom-pagne en centre de détention pour mineurs, en hôpital psychiatrique et lors des visites aux clients en prison. Au fil des affaires qui se présentent à elles, la série invite le spectateur à plonger dans le métier d'avocat pro deo, aujourd'hui, à Bruxelles. Très marquées par certaines affaires, parfois frustrées par les limites du système judiciaire, elles défendent aussi des clients dont elles n'approuvent pas les faits et gestes. Violences conjugales, placements d'enfants, hospitalisations forcées en hôpital psychiatrique, délits multiples et variés sont leur pain quotidien. Fortes de leur vocation, elles s'investissent corps et âme dans leur métier et en apprennent tous les jours en naviguant dans les méandres de la machine judiciaire.