background

9000009

F.N ou une femme, des machines

32 min

| Publié le 13/09/74

26 août 1974: Les 2500 femmes-machines (ouvrières non qualifiées) de la FN (Fabrique nationale d'armes de guerre et de chasse de Herstal) partent en grève spontanée. Elles revendiquent une augmentation de 10 francs de l'heure, le ralentissement des cadences et plus généralement, l'amélioration des conditions de travail. Leur grève va durer trois semaines. Trois semaines durant lesquelles, ces femmes vont batailler contre la direction mais aussi contre leurs propres représentants syndicaux. Mais ce conflit social est aussi l'occasion de s'interroger sur les conditions de la femme au travail.