Passer à la recherche
image podcast

Musiq3

-

Classique

Chambre avec vue

Denis Raisin Dadre, chef de l'ensemble Doulce Mémoire

24 min

| Publié le 16/11/22 |

Disponible jusqu'au 15/11/2023

Joachim Du Bellay (1522-1560) entre sur la scène littéraire parisienne en offrant à la future Pléiade le tonitruant et avant-gardiste manifeste « Défense et illustration de la langue française »... Ronsard et Du Bellay sont les grands poètes français du XVIe siècle, mais alors que le premier a été mis en musique des centaines de fois, Du Bellay n'a inspiré qu'une trentaine de compositions... Denis Raisin Dadre et son ensemble Doulce Mémoire célèbrent le poète angevin dont on commémore le 500ème anniversaire, avec des œuvres des grands compositeurs de l'époque, Arcadelt, qui compose neuf chansons sur ses textes, dont « Je ne puis dissimuler » un an avant la mort du poète, Lassus, Chardavoine, Verdonck etc. À cette époque, il était aussi d'usage de déclamer accompagné d'un musicien qui improvisait à lyre, instrument et pratique importés d'Italie (recitare a la lira)... Denis Raisin Dadre a voulu rendre hommage à ces « slameurs » du XVIe siècle en faisant appel à un slameur du XXIe siècle, Kwal qui « slamme » des sonnets de Du Bellay, dont le célèbre « Heureux qui, comme Ulysse ». (Outhere)