Passer à la recherche
image podcast

La Première

-

Histoire

Belgique, la vie politique : de l’après Première Guerre mondiale à la fin de pouvoir colonial

Un Jour dans l'Histoire

37 min

| Publié le 22/11/22 |

Disponible jusqu'au 21/11/2023

Nous sommes le 16 novembre 1919. Avant même la révision de la Constitution, des élections sont organisées au suffrage universel masculin. Elles mettent fin , en Belgique, au système plural qui permettait à un seul individu de voter plusieurs fois, à un même scrutin, en raison de critères de propriété, d’imposition ou de statut social. Cette année-là, un peu moins de 1. 800 000 Belges vont exprimer leur voix. Après trente-cinq ans de majorité absolue, le Parti catholique subit un recul important et, aucune formation ne décroche de majorité absolue. Il y aura bien un avant et un après 1919. Si l’on assiste à la fin du parti hégémonique, à quoi va ressembler le paysage politique belge ? En quoi les nouvelles relations internationales vont-elles jouer un rôle dans les affaires intérieures ? Quelle sera la place du mouvement flamand, celle du parti communiste ? Quelles sont les grandes mutations sociales de l’entre-deux-guerres ? Où trouve-t-on les modèles du nationalisme et de l’extrême droite à la belge ? La Question royale a-t-elle fait vaciller notre démocratie ? Comment la fin du pouvoir colonial a-t-elle redistribuer les cartes ? Tentons de résumer un demi-siècle de vie politique en Belgique… Invité : Pascal Delwit, professeur de science politique à l’Université libre de Bruxelles (ULB). « La vie politique en Belgique de 1830 à nos jours » ; Ed. de l’Université de Bruxelles.