Passer à la recherche
background

André Demarteau emmène sa fille à l'école

La chronique d'André Demarteau

| Publié le 04/05/22 |

Disponible jusqu'au 03/05/2023

"Moi ça va super, je sais pas si je vous avais dit mais c’est bon ma fille elle a commencé l’école. Yesss à moi les bricolages en pâte à sel et les dessins dégueulasses … Le truc qui me tue c’est que le matin, je suis super triste de la quitter et elle, elle en a rien à foutre. Alors que quand c’était un bébé, elle pleurait quand j’allais aux toilettes … Bon après, c’est vrai que je peux rester une demi-journée aux toilettes mais voilà, la transition est pas facile pour moi. Genre la journée elle se termine à 15h30, moi à 15h je suis déjà devant la grille. Et j’ai rien d’autre à faire donc je regarde les autres papas et je les classe en fonction de leur coupe de cheveux. Alors déjà t’as le papa de Thimoté, lui c’est le papa avec des cheveux mi-longs, décoiffés à cause du casque de vélo. Vous les connaissez, ces Papas qui se baladent avec leurs gosses à vélo en risquant de les tuer à chaque carrefour ? Bah ouais c’est relou de freiner quand t’as un vélo cargo, autant continuer sur ton élan. Nan mais blague à part, respect à vous les papas à vélo parce que faut pas l’oublier mais on a qu’une planète. Alors que des gosses, le papa de Thimoté il en a déjà 4, il peut se permettre d’en perdre un ou deux en forçant une priorité sur le boulevard Reyers t’as vu..."