image podcast

La Première

-

Histoire

1000 Jours dans l’Histoire

LA VIE LITTÉRAIRE SOUS L'OCCUPATION

26 min

| Publié le 21/07/17

Nous sommes le 2 décembre 1945, à Paris. Alors qu’il sort de sa voiture garée à l'angle du boulevard des Invalides et de la rue de Grenelle, l’éditeur Robert Denoël est touché par une balle de revolver qui lui sera fatale. Dans son auto devait se trouver des papiers d’une importance capitale, notamment un dossier établissant le comportement collaborationniste de ses confères pendant la guerre. Un dossier explosif rédigé en préparation de sa défense dans un procès intenté à sa maison d'édition. On parle aussi d’une valise contenant des pièces et des lingots . Tout a disparu. Robert Denoël, comme d’autres éditeurs, a entretenu des rapports troubles avec l’ennemi, durant l’occupation nazie. Ainsi qu’avec des écrivains antisémites comme Louis-Ferdinand Céline. De quelle manière le monde littéraire a-t-il tourné au cours de ces heures sombres, à Paris, à Bruxelles, c’est ce que nous allons voir.