image podcast

La Première

-

Histoire

1000 Jours dans l’Histoire

LA DERNIÈRE CHÂTELAINE DE GAASBEEK

28 min

| Publié le 08/06/17

Nous sommes le 4 novembre 1902. Au château de Gaasbeek, au cœur du Pajottenland, à proximité de Bruxelles. La marquise Marie Arconati Visconti écrit à son ami Alfred Dreyfus : « Mon cher capitaine, je pense que le lièvre parti hier, tué samedi, arrivera chez vous en bon état. Si vous saviez le merveilleux automne que nous avons, si vous saviez quel décor féerique est le parc ! De même que je préfère à toute société celle des êtres qui ont vécu, éprouvé les passions et les souffrances de la vie, j’adore l’aspect mélancolique de cette fin de saison qui a encore le reflet des splendeurs de l’été et qui a déjà le frisson des tristesses de l’hiver (…) Je ne rentrerai à Paris que lorsqu’il n’y aura plus de feuilles aux arbres. Ça ne m’a pas l’air de marcher tout seul là-bas, heureusement que la République s’est tirée de tant de mauvais pas que la détruire ne paraît plus au pouvoir de personne (…) Comme je suis vieille, je m’en moque, mais sans être grand prophète, si notre pays ne SE débarrasse pas de l’ultramontanisme et des moines, la France sera au vingtième siècle ce qu’était le Paraguay au dix-huitième : une ferme des Jésuites. Je vous envoie capitaine mes plus respectueuses amitiés. » Qui était Marie Arconati Visconti, dernière châtelaine de Gaasbeek ?