Passer à la recherche
background

Sex industry : undercover

1 video

43 min

Tout a commencé par une rencontre fortuite avec un homme qui me proposait un "extra" après une soirée de remise de prix. Au cours d'une série de rencontres, il m'a raconté l'histoire incroyable de maisons closes de haut standing opérant dans le quartier très "select" de Mayfair, à Londres, et exploitant des jeunes femmes comme esclaves sexuelles. Sur une période de six mois, j'ai découvert jusqu'à 15 maisons et appris leur fonctionnement. Toutes figuraient parmi les adresses les plus exclusives du pays, certaines appartenant même au portefeuille immobilier de l'église anglicane, le fonds du diocèse de Londres. Dans l'une des maisons, jusqu'à dix femmes se sont assises devant moi et ont prétendu être colombiennes, italiennes, portugaises alors qu'il était clair qu'elles étaient surtout roumaines. Ces femmes pouvaient être achetées et vendues pour 300 livres sterling de l'heure et servaient une clientèle qui comprenait des footballeurs célèbres, des magnats des affaires et quelques politiciens de premier plan.