Passer à la recherche
background

Racisme, la face cachée de l'Australie

1 video

56 min

Tombées sous les balles d'un extrémiste de droite en pleine prière du vendredi, les cinquante victimes étaient toutes de confession musulmane. La tuerie a eu lieu à Christchurch, en Nouvelle-Zélande, mais son auteur, Breton Tarrant, est un australien de 28 ans. Se revendiquant lui-même suprématiste blanc, il a grandi à Grafton une petite ville au nord de Sydney avant de s'installer en Nouvelle-Zélande en 2017. Si l'acte est une première dans cette région du monde, il est le révélateur d'un phénomène beaucoup plus large. Depuis quelques années, l'extrême droite gagne du terrain en Australie. Qu'ils soient installés depuis plusieurs générations ou qu'ils soient de nouveaux arrivants, de nombreuses communautés sont la cible de discriminations. Pour les musulmans, les asiatiques ou les africains, le paradis australien peut rapidement devenir un enfer. Mais le racisme ne touche pas que les étrangers. Les aborigènes, et en particulier les jeunes, en sont les premières victimes.