Passer à la recherche
background

Premier de corvée

Makan fait partie de la masse invisible des travailleurs sans papiers. Depuis qu’il a quitté son Mali natal il y a trois ans, il cumule deux emplois de livreur et de plongeur dans un restaurant de luxe. Nous le suivons à vélo sous la pluie et dans la chaleur moite des lave-vaisselles, où chaque euro compte pour subvenir aux besoins de sa famille restée au pays. A travers le portrait intime de Makan, c’est un rapport concret à l’immigration qui s’incarne, loin des statistiques de flux et des partis pris idéologiques.