background

Mademoiselle Andrée

En 1942, Andrée Geulen a 21 ans et enseigne dans une école bruxelloise. Elle assiste impuissante à la disparition progressive de ses élèves juifs, au fur et à mesure de l’arrestation de leurs parents par la Gestapo. Révoltée, elle rejoint le Comité de Défense des Juifs (CDJ) au printemps 1943. Fondé des suites grandes rafles menées à Bruxelles et Anvers, le CDJ a pour but de trouver les lieux d’hébergement pour cacher les Juifs.