background

Le tour du livre

La poésie, à la fois proche et lointaine, directe et inaccessible, n'est pas qu'affaire de livre. Elle est un rapport aux autres, une manière de voir le monde et de s'y frotter sans a priori. C'est en tout cas la conviction de Maxime Coton, poète et réalisateur. En avril 2021, lassé du confinement et de la fermeture des lieux culturels, il s'est mis en tête de parcourir à vélo son propre pays, la Belgique, pour colporter ses poèmes et livrer, en mains propres, son dernier ouvrage. Le film, écrit à la première personne, nous donne à voir son périple, peuplé de rencontres inattendues, de chansons improvisées, de lieux insolites. Mais comme tous les grands voyages, le Tour du livre est également une quête : " au fond, qu'est cette chose essentielle que l'on nomme poésie ? ". À travers ce film, c'est un kaléidoscope de réponses qui vous sont proposées. Toutes celles-ci nous rappellent que pour réenchanter nos vies, il nous faudra d'abord réenchanter notre regard et notre langage.