Passer à la recherche
background

I'm new here

Guangzhou, ou Canton en français, est situé au sud de la Chine. Au centre de la ville trône Tian Xiu, un édifice érigé dans le style communiste des années 80, une tour immense faite de commerces et de logements vieillots. Tian Xiu, c'est en quelque sorte la maison de la plus grande enclave africaine de Chine et un microcosme pour le commerce qui se déroule entre les pays africains et la Chine. Électronique, vêtements, meubles, matériaux de construction ... tout est à vendre ici. Pour un bon prix, même si la qualité laisse parfois à désirer. Depuis de nombreuses années, c'est l'Eldorado pour les migrants africains qui expérimentent massivement leur chance dans cette ville. Fély, Isidore, Trésor et les autres espèrent faire fortune à travers le commerce avec leur continent. Certains s'adaptent vite. Ils apprennent la langue, développent des relations, gagnent de l'argent et survivent. D'autres ont du mal à se faire aux lois chinoises qui changent constament et rendent leur vie plus difficile. Par ailleurs, le racisme est omniprésent dans ce pays qui n'a aucune tradition avec les vagues de migration venues de l'extérieur de leurs frontières. Ces migrants ont souvent mis tout leur argent sur ce pari chinois et n'ont plus les moyens de revenir. Certains repartent néanmoins très vite, laissant derrière eux leur rêve de prospérité. Entre espoir et désillusion, Tian Xiu est un témoin silencieux mais privilégié de ce énième Eldorado rêvé pour les Africains.